Archive for the 'Pains / Viennoiseries / Brioches' Category

Halloween Barmbrack

Wednesday, October 29th, 2014

Pas de recettes effrayantes cette année pour Halloween mais une recette traditionnelle, le Barmbrack. Un pain irlandais, le bairín breac, aux raisins et fruits secs traditionnellement dégusté pour Halloween. La coutume veut que l’on y cache différents petits objets, chaque objet représentant un avenir pour la personne qui tombera dessus, un pois, la personne restera célibataire toute l’année, une allumette annonce un mariage malheureux, un morceau de tissu annonce malchance ou pauvreté, une pièce la bonne fortune et une bague la personne se mariera dans l’année.

Ingrédients :
250 gr de fruits secs (raisins secs, sultanines, écorces d’oranges et de citrons confits)
50 ml de thé noir anglais chaud
250 gr de farine
10 ml de whisky
40 gr de beurre
1 pincée de sel
1 cuillère à café de pumpkin pie spices, ou de mélange à pain d’épice
35 gr de sucre roux, cassonade ou rapadura (il apportera plus de goûts que le sucre blanc raffiné)
4 g de levure de boulanger sèche
2 œufs (dont un servira à la dorure)
75-80 ml de lait tiède

La veille ou au minimum 2h avant, mettez vos fruits secs dans un bol et versez dessus le thé chaud et le whisky, laissez gonfler.

Dans un saladier mélangez entre vos doigts la farine et le beurre (à la manière d’un crumble). Ajoutez le sel, les épices, le sucre et la levure. Faites un trou au centre et versez le premier œuf que vous aurez préalablement battu, puis ajoutez petit à petit les 75 ml de lait. Mélangez à la cuillère en bois ou à la main, si le mélange est trop sec ajoutez le reste de lait, s’il est trop collant ajoutez un peu de farine. Vous devez obtenir une pâte bien amalgamée et un peu collante.

Déposez votre pâte sur un plan de travail fariné, pétrissez pendant 8 à 10 minutes en ajoutant au fur et à mesure un peu de farine si besoin. Lorsque la pâte est bien homogène et élastique, ajoutez les fruits secs que vous aviez laissez à reposer dans le thé au whisky. Pétrissez bien pour que tout soit bien mélangé, ajoutez un peu de farine si besoin. Encore une fois la pâte doit rester un peu collante.

Déposez la pâte dans un saladier légèrement huilé, et couvrez d’un tissu propre, laissez gonfler dans un endroit chaud pendant 1h à 1h30 jusqu’à ce que la pâte ai doublé de volume.

Préchauffez votre four à 200°.

Récupérez votre pâte, façonnez la en forme de boule et déposez la sur votre plaque de cuisson (ici j’ai utilisé ma pierre à pain et pizza), dorez le dessus avec le 2ème œuf battu et enfournez pour 45 à 50 minutes jusqu’à ce que le barmbrack soit bien doré. Pour vérifier sa cuisson comme pour tous les pains, tapez le dessous il doit sonner creux.

Dégustez le barmbrack en tranches épaisses au petit déjeuner ou au goûter tartiné de beurre.

{Spécial Pâques} Krantz Cake au chocolat

Saturday, April 19th, 2014

Nouvelle recette spéciale Pâques, avec une brioche que j’avais envie de tester depuis un bon moment le Krantz Cake au chocolat de Yotam Ottolenghi et Sami Tamimi, une recette tirée de leur livre Jerusalem.

C’est une recette un peu longue, mais bon quelle recette de brioche ou de pain n’est pas longue, mais ça en vaut vraiment la peine. En plus vous pouvez imaginer pleins de variantes, là je vous propose la version d’origine au chocolat mais comme il me restait de la pâte (la recette est pour deux brioches) j’ai aussi fait une version à la cardamome à retrouver en fin de billet. Et vous pouvez la présenter en version couronne comme ici ou tout simplement en longueur au format cake.

Ingrédients (pour 2 Krantz Cake)

Pour la pâte : (à préparer la veille)

530 gr de farine

100 gr de sucre

1 sachet de levure boulangère déshydratée

3 œufs

120 ml d’eau

150 gr de beurre coupé en morceaux

Pour la pâte à tartiner au chocolat :

50 gr de sucre glace

30 gr de cacao en poudre

130 gr de chocolat à cuisiner fondu

120 gr de beurre fondu

100 gr de pralin*

2 cuillères à soupe de sucre

*La recette d’Ottolenghi  utilise des noix de pécans concassées, j’avais plutôt envie du croquant et du petit goût de noisettes du pralin, mais vous pouvez mettre tout type de noix, noisettes, ou ne rien mettre d’ailleurs si vous préférez. A la sortie du four la recette d’origine est également arrosée d’un sirop que j’ai préféré zapper, je ne voulais pas que ce soit trop sucré.

Commencez par préparer la pâte à brioche. Versez dans le bol d’un robot muni d’un crochet à pétrir (sinon utiliser vos mains ça marche aussi très bien ^_^) la farine, le sucre et la levure et mélangez quelques instants. Ajoutez les œufs et l’eau et mélangez de nouveau à force moyenne pendant 3 minutes jusqu’à ce que la pâte commence à se former.

Ajoutez le sel puis le beurre petit à petit, quelques morceaux à la fois afin qu’il s’incorpore parfaitement à la pâte. Continuez à mélanger pendant environ 10 minutes à force toujours moyenne, jusqu’à ce que la pâte devienne lisse, élastique et brillante.

Déposez votre boule de pâte dans un saladier préalablement huilé (pour ne pas que la pâte colle) couvrez d’un film plastique et laissez reposer au frais au moins 1/2 journée, l’idéal étant une nuit.

Après cette 1/2 journée ou nuit de repos, sortez la pâte du frigo et divisez la en deux, puisque la recette est pour deux brioches. Gardez la deuxième moitié au frais le temps de préparer la première brioche.

Préparez la pâte à tartiner au chocolat (ou tout autre garniture). Mélangez le sucre glace, le cacao en poudre et le beurre fondu.

Étalez votre pâte sur un plan de travail fariné afin d’obtenir un grand rectangle d’environ 35 par 25 cm.  Coupez les bords de votre pâte pour avoir un rectangle bien net et droit. Étalez y la pâte à tartiner au chocolat en veillant à laisser un bord de 2 cm sur tout le tour du rectangle. Saupoudrez de pralin et de sucre.

Sur la longueur du rectangle qui est à l’opposé de vous, passez un peu d’eau avec votre doigt (cela permettra de sceller le rectangle en rouleau). Puis prenez les bords de la longueur qui se trouve juste devant vous et roulez délicatement la pâte jusqu’au bord opposé. Pressez pour bien fermer le rouleau, roulez le un peu sur lui même pour obtenir un rouleau bien fermé et sans bulles d’air.

Posez le rouleau avec la jointure face contre table. Coupez les bouts du rouleau sur 2 cm pour que ce soit bien droit. Avec un couteau bien aiguisé coupé le rouleau en deux sur toute sa longueur.

Prenez les deux moitié face ouverte vers vous, pressez les 2 extrémités puis tressez délicatement ensemble vos 2 moitiés, à la fin pressez les 2 autres extrémités ensemble pour fermer cette tresse à 2 branches.

Graissez votre plat rond ou à cake avec un filet d’huile de tournesol. Formez une couronne avec votre tresse et déposez la dans votre plat rond ou laissez la telle quelle si vous optez pour un format plat à cake. Couvrez à l’aide d’un torchon humide et laissez reposer votre brioche pendant 1h à 1h 1/2 dans un endroit tiède. Répétez les mêmes opérations pour votre 2ème brioche.

Juste avant la fin de la pousse, préchauffez votre four à 190°. Découvrez vos krantz cake et enfournez-les pour 30 minutes de cuisson. Avant d’enfournez vous pouvez resaupoudrez du pralin pour encore plus de croquant et de gourmandise ;-)

Pour la version à la cardamome remplacez la pâte à tartiner au chocolat par 80 gr de beurre mou que vous étalerez sur votre rectangle, 100 gr de sucre roux et une belle cuillère à soupe de cardamome moulue à saupoudrer sur le beurre. Avant de mettre la brioche au four, vous pouvez également la saupoudrer un peu de sucre et de cardamome.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...