Spécial Pâques : Osterlammele ou “petit agneau de Pâques”

Thursday, April 5th, 2012

L’Osterlammele (ou Oschterlammele, Lamele, Lammele ou Lamala selon les coins d’Alsace) c’est une recette traditionnelle Alsacienne, un gâteau qui ressemble un peu à un gâteau de Savoie, qui se déguste à Pâques et qui a la particularité d’être en forme d’agneau.

Ça fait super longtemps que je voulais y goûter mais surtout en faire un maison, mais sans le vrai moule en forme d’agneau cela n’a pas le même charme. L’année dernière, je me suis enfin décidée, un petit tour sur le net, le moule était commandé et à moi le mignon petit agneau tout léger et savoureux.

Je ne vous dis pas qu’au petit déjeuner le matin de Pâques avec une fine couche de confiture c’est une pure merveille, non je ne vous le dis pas, ça pourrait vous rendre jaloux… ;-)

Et pas de panique, oui ce petit agneau est trèèèèèèès mignon mais non on éprouve aucuns scrupules à le découper et le dévorer même s’il nous regarde avec ses petits doux, dès vous aurez senti sa bonne odeur, vous ne pourrez pas longtemps lui résister !

Ooooooh comme il est mignon…. scrounch !

Ingrédients :

3 œufs

50 gr de farine mélangé à 50 gr de fécule

100 gr de sucre

Préchauffez votre four à 180°

Dans deux récipients cassez les œufs en séparant les blancs des jaunes. Battez les jaunes en mousse avec la moitié du sucre.

Puis dans le deuxième récipient battez les blancs en neige bien ferme. Y verser en pluie, tout en battant, le reste de sucre. Battez jusqu’à obtenir des pics comme pour une meringue.

Mélangez délicatement le mélange meringue et l’appareil avec les jaunes d’œufs. Ajoutez petit à petit le mélange farine/fécule et mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène.

Beurrez généreusement votre moule à Osterlammele (attention beurrez vraiment généreusement pour éviter les catastrophes au démoulage) et versez y la pâte.

Enfournez dans le four bien chaud pendant 45 minutes. Piquez à l’aide d’un couteau pour vérifier la cuisson.

Laissez refroidir avant de démouler délicatement et saupoudrez de sucre glace.

x

Demain je vous gâte avec une nouvelle recette de Pâques (wouaaah la rime…) c’est tellement dingue que je poste autant dans la même semaine qu’il va finir par pleuvoir des œufs en chocolat je vous le dis… ;-D

Confiture de mûres aux épices

Friday, October 14th, 2011

Depuis quelques semaines, je me prend pour un écureuil, genre vous voyez la scène d’ouverture d’Alvin et les Chipmunks, le numéro 1, avec les ptits chipmunks qui essayent tant bien que mal, de remplir leur sapin de noix et noisettes, avant d’affronter l’hiver, et ben voilà je suis un chipmunk !!

Depuis que les premières feuilles  mortes sont apparues j’ai une envie soudaine de faire mes réserves moi aussi, une envie de faire des conserves, des sirops de fruits (comme ce sirop à la fraise), de la sauce tomate et bien sûr des confitures. Nan parce que comme ça bah quand la bise sera venue au moins je ne me trouverais fort dépourvue si vous voyez ce que je veux dire ;-)

Bon et sinon vous prendrez bien une tartine de confiture? Une confiture de jolies mûres, qui cache un petit secret parfumé et épicé…

Ingrédients : (pour 4 à 5 pots de confiture)

- 1,5 kg de mûres

- 1 kg de sucre en poudre

- 2 gousses de vanille

- 1 cuillère à soupe de grains de cardamome

- 1 cuillère à soupe de graines de coriandre

- 1/2 cuillère à café de poivre en grains écrasés (j’ai utilisé le Poivre des Mondes Roellinger, j’en suis fan!)

- 1 carré de gaze et de la ficelle à rôti

- le jus d’un citron

Commencez par réunir sur le carré de gaze tout les épices, refermez le tout à l’aide de la ficelle. Lavez les mûres, les déposer dans un saladier, ajoutez le sachet d’épices et le sucre. Coupez les gousses de vanille en deux, grattez l’intérieur et déposez le tout dans les mûres.

Mélangez quelques secondes à l’aide d’une cuillère en bois et laissez macérer pendant au minimum 6h, sinon préparez les mûres la veille et laissez mariner toute une nuit.

Versez les mûres dans une bassine à confiture ou une casserole, et laissez mijoter à feu doux. Quand le mélange commence à bouillonner, retirez le sachet de gaze, et ajoutez  le jus du citron.

Laissez cuire quelques minutes, pour vous assurez de la bonne cuisson de votre confiture, déposez quelques gouttes de confiture dans une soucoupe, la confiture doit figer en quelques instants, si elle est trop liquide prolongez la cuisson.

Écumez si besoin et versez immédiatement dans vos pots à confiture. Remplissez bien les pots jusqu’en haut, vissez les couvercles et retournez les pots jusqu’à complet refroidissement.

Les pots se conserveront plusieurs mois, dans un endroit sombre et frais.

Bien sûr vous pouvez déguster cette confiture, sur du pain beurré, au petit déjeuner ou au goûter (ou quand vous voulez hein), mais je vous la conseille aussi avec un morceau de fromage, du genre fromage basque, comté, beaufort et cie… Vous verrez le mariage, mûres, épices et fromage est juste parfait !

Oups… ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...