Blanc manger d’oeuf à la truffe pour le concours White & Gold de Culinographie

Sunday, January 1st, 2012

Pour bien commencer l’année 2012, je vous propose une recette festive, une entrée légère, super facile à faire et surtout qui en jette !

Un blanc manger d’œuf à la truffe, pas de panique si vous n’avez pas de truffe vous verrez un peu plus loin que d’autres versions peuvent être faites.

Canon 1000 D + objectif 50 mm 1.8 avec réglages : F1/8 – temps d’exposition 1/30 secondes – ISO 400

Recette du Chef Jean-François Piège, extraite de son livre Côté Crillon, Côté Maison.

Ingrédients : (pour 4 personnes)

Blanc manger :

- 4 œufs fermier

- 10 gr de truffe hachée

- 1 petit citron

- sel fin

- poivre du moulin

Coulis de truffe :

- 45 cl de jus de volaille

- 2 cl de jus de truffe

- huile de truffe

- 2 cl de madère

- 2 cl de porto

- 1 brin de thym

- 2 gousses d’ail

- 2 échalotes

- 110 gr de purée de truffes

Séparez les blancs des jaunes, réservez les jaunes individuellement dans de petits ramequins. Dans un saladier fouettez  au batteur électrique les blancs en neige avec le sel fin, le jus de citron, le poivre du moulin et la truffe hachée.

Déposez les blancs montés en neige dans des cercles à pâtisserie ou des ramequins à bord haut, lissez bien les bords, et creusez un puits au centre, y déposer les jaunes d’œufs.

Remplir avec le reste de blancs montés et lissez le dessus.

Enfournez à 120° pendant 4 minutes, retirez du four et laissez reposer pendant 1 minute.

Pendant ce temps, préparez le coulis de truffe, dans un cocotte faites dorer les échalotes et l’ail émincés, le thym. Déglacez au madère et au porto, laissez réduire.

Ajoutez le jus de volaille, laissez mijoter quelques minutes, puis passer au chinois pour retirer l’échalote, l’ail et le thym.

Liez le bouillon avec la purée de truffe, parfumez enfin avec le jus et l’huile de truffe.

Au moment de servir, démoulez le blanc manger au centre de votre assiette, et versez tout autour le coulis de truffe. Quand vous plongerez la cuillère dans le blanc manger, le jaune s’écoulera doucement dans  le jus à la truffe, un vrai délice !

La recette d’origine propose également de surmonter le blanc manger d’une galette de truffes, mais bon là ce n’est pas le même budget… ;-)

Pas de budget pour la truffe, ce n’est pas la saison ou bien vous détestez ça, vous pouvez la remplacer :

- de la ciboulette, du cerfeuil pour une entrée plus printanière

- des petits dés de cèpes et vous pouvez ajouter un carpaccio de cèpes crus sur le dessus

- des trompettes de mort

- des dés de bacon ou de jambon sec

Ou bien vous pouvez les laisser nature et ajouter sur le dessus de fines lamelles de foie gras.

J’en profite avec cette thématique blanc et or pour participer au concours White & Gold de Culinographie, une participation (la première photo du billet) envoyée sur le fil du rasoir, mais j’ai réussi à trouver le temps pour faire cette photo, j’ai adoré travailler sur ce thème.

La grosse difficulté a été de jongler avec la lumière naturelle, avec le temps gris de ces derniers jours et le peu de luminosité, la tâche n’a pas été facile. Je ne suis pas satisfaite à 100% du résultat, mais bon j’ai envie de dire comme d’habitude hein… ;-P En tout cas c’était bien sympa de travailler sur un thème imposé, j’espère que vous proposerez régulièrement d’autres thèmes hein les filles ?!!! ^___^

Côté technique, je n’ai utilisé que la lumière naturelle (comme quasiment sur toutes les photos du blog faites au réflex), j’ai utilisé un carton blanc pour réfléchir la lumière sur le côté face à la fenêtre (fenêtre à droite, carton à gauche). J’ai utilisé mon réflex, un Canon 1000 D, avec mon objectif préféré le 50 mm 1.8. Je ne travaille jamais en mode automatique, mais le plus souvent en mode M, comme ça je peux régler à la fois l’ouverture et la vitesse (ou sinon en mode AV, priorité à l’ouverture).

La première photo (celle donc proposé au concours) a été prise avec les réglages suivants : F1/8 – temps d’exposition 1/30 secondes – ISO 400.

Et pour terminer ce premier billet de l’année, je vous souhaite une nouvelle fois une Très Bonne Année 2012 !

Mon diner TUMULTueux avec Jean-François Piège…

Monday, June 6th, 2011

Rhoooo l’autre !! comment elle se la pète avec son titre, genre elle a diné en tête à tête avec Piège et c’était chaud bouillant voire TUMULTueux non mais c’est ça oui !!!!

Mais nooooon je vous explique, j’ai été invité la semaine dernière à un diner concocté par Jean-François Piège pour la présentation d’une nouvelle boisson pétillante,  TUMULT, qui va révolutionner la vie des gens qui ne boivent pas d’alcool (donc pas moi hein, ahem…), d’où se titre complètement improbable :)

Mais pourquoi Jean-François Piège pour lancer TUMULT me direz vous, tout simplement parce qu’il est le parrain de cette boisson et que le principe de ce diner était de nous montrer que TUMULT s’associe très bien à un diner (bon là par contre suis moins sûre, pas fan du soda en mangeant mais bon il y en a qui aime hein).

Le diner avait lieu dans les locaux de la Maison Anne-Valérie Hash et même si j’avais vu ces lieux en photos lors des défilés, j’étais impatiente de les voir en vrai. Il s’agit d’un ancien restaurant du 19ème siècle, Le Marguery, et nous dinions dans la salle de bal, vous allez voir sur les photos que l’architecte de l’époque s’est bien éclaté avec les dorures et les sculptures de style Moyen Age…

Allez suivez moi pour un diner Haute Couture…

★★★

Burrata, tapenade, sorbet de salade de tomates

★★★

Pomme de terre, cœur de jus de langoustine, caviar, jus de cresson

★★★

Homard en paella, soja, chorizo

★★★

Vacherin : fraises, rhubarbe

Un chef super dispo qui vient s’installer à côté de vous pour papoter…

La boisson TUMULT existe en version fruitée ou maltée et n’est pour l’instant distribuée qu’à la Grande Epicerie du Bon Marché ou dans les Monop’, mais patience elle viendra jusqu’à vous dans les mois à venir.

J’ai aimé la version maltée beaucoup moins la fruitée dont j’ai trouvé le goût trop chimique et qui est trop sucrée pour moi  (du coup pour un repas j’ai du mal, je la vois plutôt dégustée au moment du goûter). Pour la maltée, j’ai adoré son goût qui se rapproche du goût d’une bière, l’alcool en moins, cette version ne doit du coup pas être mal à l’heure de l’apéritif. Par contre je pense que TUMULT est plutôt une boisson destinée aux amateurs de soda (ce qui n’est pas mon cas) qui en boivent tout au long de la journée et surtout qui en boivent lors des repas. J’ai en revanche trouvé très sympa l’idée de vouloir proposer une alternative aux personnes qui ne boivent pas d’alcool et qui change vraiment des jus de fruits, Perrier, Coca et cie…

Voilà à vous de tester maintenant :) et dites moi ce que vous en pensez.

Si vous voulez plus d’infos n’hésitez pas à aller sur la page Facebook de TUMULT.

Merci à Betty de l’agence Lisa Kajita pour cette invitation, et puis cette soirée n’aurais pas été aussi bien sans mes super voisines de table (Griottes, Parigote, Sophie et Melopapilles) avec qui j’ai passé un excellent moment :)

Et bien sûr merci au Chef Jean-François Piège pour ce superbe repas, pour sa décontraction et sa gentillesse, je crois qu’ il s’est bien marré à nous voir prendre 10 000 fois le même plat en photo ;-)

Allez zou allez vous faire TUMULTer vous aussi ^-^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...