Figue rôtie dans sa feuille, jambon de Parme et mozzarella…

Tuesday, October 4th, 2011

Bon et bien voilà, l’été indien c’est fini, place maintenant à l’automne, mais juste avant une dernière recette gorgée de soleil, promis après il ne sera  question ici que de recettes réconfortantes, de cannelle, clou de girofle, potiron et cie… :)

Une nouvelle fois une recette de Gennaro Contaldo, souvenez-vous le pote de Jamie Oliver, je vous en parlais à propos des pâtes aux fleurs de courgettes. Mon nouveau chouchou depuis plusieurs mois déjà, mais encore plus depuis mon séjour en Italie cet été, j’aimais déjà beaucoup la cuisine italienne, mais à chaque voyage de l’autre côté des Alpes c’est comme une nouvelle révélation. Je suis accro aux pâtes, à la mozzarella (surtout la burrata), à la panzanella, aux arancini, aux cannoli… bref à l’Italie quoi ! ;-)

Alors c’est parti pour une recette qui flirte avec la fin de l’été, le début de l’automne, qui sent la douce odeur si caractéristique de la feuille de figuier (et comme chez Colette, oui aussi, bah bravo la référence olfactive ;-P), la figue est mielleuse et juteuse, la mozzarella fond doucement et le jambon de Parme vient délicatement envelopper et sublimer tout cela.

(Recette issue du livre Gennaro’s Italian Year de Gennaro Contaldo)

Ingrédients : (pour 4 personnes)

- 8 figues

- 8 feuilles de figuier

- 1 grosse boule de mozzarella (au lait de bufflonne de préférence)

- 8 tranches fines de jambon de Parme (ou tout autre jambon sec, là j’ai d’ailleurs utilisé un jambon vendéen bah oui j’avais que ça sous le coude ;-P)

- Huile d’olive italienne

- Poivre du moulin (pas de sel, car le jambon est déjà suffisamment salé)

Une recette qui peut bien sûr se décliner en version végétarienne en enlevant le jambon de Parme.

Préchauffez votre four à 200°

Faites blanchir les feuilles de figuier en les plongeant 15 secondes dans une casserole d’eau bouillante, bien les essuyer et les déposer sur un linge propre.

Découpez les tranches de jambon de Parme en 2 dans le sens de la longueur, déposez en croix les 2 moitiés sur une feuille de figuier. Répétez l’opération avec toutes les tranches et toutes les feuilles.

Lavez les figues et à l’aide d’un couteau les inciser en croix, écartez légèrement et déposez un morceau de mozzarella au centre de chacune des figues.

Déposez les figues sur les tranches de jambon au milieu des feuilles, assaisonnez d’un peu de poivre du moulin et arrosez d’un filet d’huile d’olive.

Refermez les tranches de jambon sur les figues, et fermez les feuilles à l’aide d’une ficelle à rôti. Si vous n’en avez pas, refermez bien les feuilles comme un paquet, et retournez les pour empêcher qu’elles ne s’ouvrent à la cuisson.

Déposez le tout dans un plat huilé, enfournez et laissez cuire environ 10 minutes, jusqu’à ce que les feuilles soient sèches mais pas brulées.

Servez dès la sortie du four.

Allez la prochaine fois on causera de saison avec une recette de confiture parfumée à la cardamome :)

Pounti Auvergnat

Thursday, August 13th, 2009

Le Pounti ????!!! Ma ké ce qué cé ce truc, kesako, vasistas même j’ai envie de dire ???!!!

Le Pounti (à ne pas confondre avec le Bounty) est un plat auvergnat de la région de Cantal, une sorte de grosse crêpe ou clafoutis aux feuilles de bettes, jambon fumé et pruneaux. Il peux se déguster froid ou chaud coupé en tranches légèrement poêlées. Vous pouvez le servir en entrée ou en plat principal et pourquoi pas coupé en dés pour l’apéritif ou un picnic.

Si vous n’avez pas de cottes de bettes, remplacer par de l’épinard, du chou… vous pouvez aussi ne pas mettre le jambon si  vous êtes végétarien et libre à vous de mettre d’autres fruits secs tels  que des abricots secs, des figues, des noisettes etc… Et pour les plus gourmands ajouter des dés de fromage d’Auvergne ^_^

Ingrédients :

150 gr de vert de cottes de bettes
1 tranche épaisse de jambon fumé
15 gr de pruneaux secs dénoyautés
1 oignon
1/2 botte de persil
1/2 botte de ciboulette
2 œufs
120 gr de farine
1/2 sachet de levure
1 verre de lait
sel & poivre du moulin

Préchauffer votre four à 180°.

Blanchir les feuilles de bettes, bien les essorer puis les mixer avec le persil et la ciboulette. Mettre de côté.

Mixer l’oignon avec la tranche de jambon fumé coupée en dés, ajouter les 2 œufs puis la farine dans laquelle vous aurez mélangé le demi sachet de levure. Enfin incorporer le lait et le mélange bettes, persil, ciboulette.

Bien mélanger le tout, saler et poivrer. Verser la moitié de la pâte dans un moule à bords hauts type moule à charlotte ou moule à manquer, déposer les pruneaux coupés en morceaux et recouvrir du reste de pâte.

Enfourner pour environ 1h, surveiller la cuisson de temps en temps avec la pointe d’un couteau.

Démouler et laisser refroidir avant de servir.

Y a plus qu’à se régaler !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...