Revue de presse sur les petits nouveaux de la classe : Fricote et Zeste

Saturday, November 20th, 2010

Et voilà comme d’habitude je suis à la bourre, je vous promets cette semaine un compte rendu gourmand de mes vacances entre Cancale et Saint Brieuc et au final rien, que dalle… ;-) Et oui je suis toujours en train de trier mes photos, le nez au vent, je prend mon temps, en revanche je n’oublie pas de découvrir les deux nouveaux magazines culinaires sortis cette semaine, Fricote et Zeste. Et au lieu de vous parler Bretagne, je prend le temps de vous donner mon avis sur ces deux  nouveaux-nés de la presse papier.

Alors qu’est ce que j’ ai pensé de Fricote et de Zeste, et ben que du bien !!! D’abord c’est un bol d’air frais, enfin des petits nouveaux sympa qui nous changent des Elle à Table, CVF, Saveurs et cie qui  je trouve se reposent un peu trop sur leurs lauriers depuis quelques mois. Et qui à chaque lecture me donnent de moins en moins envie de les acheter. J’avais un  besoin de renouveau, comblé en attendant par des achats de magazines culinaires d’Outre-Atlantique (Food & Wine, Bon Appetit Magazine) et là avec Fricote et Zeste j’avoue avoir peut être trouvé mon bonheur, reste à voir si la première bonne impression suivra son cours avec les prochains numéros. Alors concrètement qu’ai-je aimé dans ces 2 nouveautés :

- Fricote : Si vous cherchez un magazine de cuisine bien mémère pour apprendre la recette de la blanquette de veau et la tarte au pomme de chez mamie passez votre chemin ! Non Fricote c’est du lourd, du trendy, un mélange de street food, street art, du Quality Street quoi (non j’déconne c’était juste pour replacer le mot street ;-p). Ajoutez à ça une bonne dose de design, d’illustrations, de photos et de bons plans, le magazine des “épicuriens urbains”. Bon en gros j’ai adoré la mise en page, le graphisme très coloré, leurs sélections d’objets trop kawai avec la petite touche food (j’ai repéré pleins de trucs certes inutiles mais trop mignons croquignolets toutes les 3 pages…). Pour résumer c’est comme si Colette était venue mettre le foin dans ton Elle à Table ! Il y a de l’interview super sympa genre celle de Griottes que j’avoue j’idolâtre parce qu’elle est trop douée en photo et en vidéo (si vous ne connaissez pas allez vite découvrir son univers, son blog est une petite perle !) ou celle de Clémence Joly illustratrice, graphiste, photographe et créatrice de  tête de veau, rôti ou saucissons (mais pas que…) en crochet !! Oui oui vous avez bien lu en crochet ^_^ j’adore, moi qui me mets justement aux amigurumi en crochet je ne pouvais qu’être fan… Des bonnes adresses à Berlin, New York, et Tokyo parce qu’il n’y pas que la cuisine française dans la vie, quelques recettes comme celles des sandwiches Banh Mi (hummm trop bon…) et des portraits qui plairont aux foodista avec pour le premier numéro Joël Thiebault et William Ledeuil rien que ça. Et le papier de couverture !! dès que je l’ai eu dans les mains j’ai tout de suite eu envie de l’ouvrir ^_^

Voilà je pense que vous aurez compris que j’ai eu un vrai coup de cœur pour ce magazine !

- Zeste : La couverture donne déjà très envie de le feuilleter (une couv claire, aérée, une typo super agréable et une photo bien alléchante),  une mise en page à l’intérieur très agréable, et un stylisme photos parfait un style de présentation que j’ai d’ailleurs  trouvé très  Anglo-saxon. J’ai repéré plusieurs recettes très sympa, même si j’aurais préféré des recettes plus originales ou moins “faciles” mais les débuts sont je trouve très prometteur et puis l’une des volontés de Zeste est surtout de décomplexer la cuisine, de donner envie à celle qui se croit une quiche en cuisine de se mettre derrière les fourneaux. Et puis des pages à thèmes très utiles sur la stévia, le pour ou contre le thermomix par exemple,  un dossier spécial cadeaux gourmands qui m’a donné très très envie, je sens que je vais gâter ma  famille et mes amis à Noël. Une rubrique blog avec pour ce premier numéro la mise en avant de blogs de cuisine qui mélangent recettes, croquis ou bd. En bref très bonne première impression, je serai au rendez-vous pour le prochain !

Un seul regret qu’il faille attendre aussi longtemps pour découvrir les prochains numéros de Fricote et Zeste puisqu’ils sont tout les deux trimestriels :(

Où les retrouver :

Zeste pour le moment en supplément du Côté Paris depuis le 10 Novembre, Côté Ouest le 3 Décembre, Côté Sud le 7/12 et Côté Est le 10/12. Vente directe à partir du printemps 2011 au prix de 3,90€.

Fricote est en kiosque depuis  le 18 Novembre au prix de 4,50 € (132 pages – 60 articles)

Pour conclure, j’espère être autant charmée sur les prochains numéros, je leur souhaite de garder la même pêche pendant très longtemps et je pense que je deviendrai très rapidement une inconditionnelle !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...