Couronne de Hot Cross Buns recette – DIY de Pâques

Friday, March 29th, 2013

Je ne sais pas vous, mais moi avec ce temps je n’arrive pas à me dire que Pâques est ce weekend… Du coup je suis un peu à la bourre dans mes achats de chocolat, je n’ai pas encore défini le menu de dimanche, ni la déco…

Bon je vous ai quand même préparé une recette le weekend dernier ! Des Hot Cross Buns, petites brioches anglaises traditionnelles de Pâques, aux raisins et à la cannelle. J’en fait chaque année pour le petit déjeuner du matin de Pâques, même si traditionnellement les Hot Cross Buns se mangent le Vendredi Saint ou Good Friday pour les anglais, et cette année au lieu de la version individuelle j’ai choisi la version du magazine GoodFood du mois d’Avril, avec un façonnage en couronne.

Une couronne gourmande, que j’ai détourné en centre de table fleuri pour égailler la table pascale et zou la recette qui se transforme en DIY de Pâques ;-)

Pour les œufs, c’est tout simple, prenez des œufs blancs (la couleur se verra mieux que sur des œufs classiques) et plongez les quelques secondes ou minutes (selon l’intensité de couleur voulue) dans un bain d’eau additionné de quelques gouttes de vinaigre et de colorant alimentaire ou alors pour une version nature avec des épices ou des peaux de légumes ou de fruits comme j’avais fait l’année dernière avec mes œufs couleur de nature.

Ingrédients :

Pour les hot cross buns :

300 ml de lait
le zeste d’un citron
50 gr de beurre mou
750 gr de farine
1 cuillère à café de cannelle
85 gr de sucre roux
7 gr de levure de boulanger en poudre
2 œufs
70 gr de raisins secs
30 gr de citron confit coupés en morceaux

pour le beurre de cannelle :

100 gr de beurre à température ambiante
1 cuillère à café de cannelle
1 cuillère à soupe de sirop d’agave ou de miel

Chauffez le lait et le zeste de citron dans une casserole, quand il est bien chaud y ajouter le beurre coupé en morceaux, mélanger pour que le beurre fonde bien. Laissez refroidir quelques minutes.

Dans un récipient mélanger la farine, la cannelle, le sucre, le sel et la levure. Versez sur le tout le lait tiède et un œuf battu, bien mélangez à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à ce que la pâte commence à se former.

Déposez votre pâte sur un plan de travail fariné, et travaillez là quelques minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse et légèrement élastique. Formez une boule et déposez la dans un récipient propre que vous aurez au préalable huilé. Couvrez d’un linge propre ou d’un film étirable et laissez reposer 2 heures dans un lieu chaud.

Quand votre pâte aura doublé de volume au bout du temps de repos, déposez la pâte sur votre plan de travail fariné. Avec vos doigts dégazez la pâte, pour chasser les bulles d’air. Ajoutez les raisins secs et les morceaux de citron confit. Divisez votre pâte en 11 morceaux et formez 11 boules (nombre traditionnel en Angleterre pour Pâques et qui représente les 11 apôtres, mais vous pouvez en faire plus ou moins ^-^).

Déposez les boules sur votre plaque à pâtisserie en formant une couronne, laissez un espace entre chaque boule, pendant la deuxième phase de pousse, les boules vont gonfler et se rejoindre. Couvrez d’un linge propre et laissez pousser toujours dans un endroit tiède, pendant 1 h ou jusqu’à ce que les boules aient doublé de volume.

Préchauffez votre four à 180°. Battez à la fourchette le 2ème œuf battu et à l’aide d’un pinceau dorez les buns.

Pour faire les croix sur le dessus des Hot Cross Buns, mélangez un peu de farine (environ 100g) avec de l’eau jusqu’à obtenir une pâte ni trop liquide, ni trop épaisse. Mettez cette pâte dans une poche à douille et tracez une croix sur les buns. Commencez par faire un cercle pour faire tout le centre de la couronne, puis faites des traits perpendiculaires sur chaque buns pour former les croix.

Enfournez pour environ 25 mins, vos buns doivent être bien dorés et cuits.

Pendant ce temps, mélangez au fouet électrique tous les ingrédients pour le beurre à la cannelle.

A la sortie du four, laissez refroidir quelques minutes votre couronne de Hot Cross Buns, puis servez tiède avec le beurre à la cannelle.

Vous pouvez garder les buns pendant 3 jours dans une boite hermétique ou dans un sachet pour ne pas qu’ils durcissent, vous pouvez sinon les congeler et les sortir un par un quand vous le souhaitez, un petit tour dans le grille pain et ils seront comme frais !

Joyeuses Pâques mes ptits lapins en chocolat :D

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bon weekend de Pâques à tous ! :)

Saturday, April 7th, 2012

Rendez-vous sur Hellocoton !

Spécial Pâques : Chocolats maison au praliné aromatisé

Friday, April 6th, 2012

Pas de Pâques sans chocolat bien sûr :) mais plutôt que de les acheter pourquoi ne pas les faire maison. Cela fait déjà un bon moment que je fais mes chocolats pour Pâques et Noël mais je n’avais jamais pris le temps de vous en donner la recette ici.

C’est beaucoup plus simple que ce que l’on peut penser, même si je dois avouer que la première fois j’avais peur de tout rater… Le plus important c’est vraiment de respecter au degré près les températures, pour avoir des chocolats brillants, avec la bonne texture, parfaits quoi :)

Ce qui est chouette, c’est que  tout est permis au niveau des parfums. Mon combo préféré le praliné enrobé au chocolat noir, et pour twister le tout j’aromatise mon praliné.

Ici je vous propose un rocher classique avec des noisettes mélangées au praliné, un praliné à la cardamome, un au beurre de cacahuètes puis un dernier parfumé au yuzu confit. Joli programme non…?

Ingrédients :
200 gr de pâte de praliné

60 gr de chocolat noir de couverture à 70 %

200 gr de chocolat noir de couverture à 70% (j’utilise le Guanaja de chez Valrhona que je trouve parfait)

3 gr de beurre de cacao Mycryo (cacao Barry)

1 Thermomètre  à pâtisserie

Variantes de parfums :

- 60 gr de chocolat noir + 200 gr de pâte de praliné +1 poignée de noisettes

- 60 gr de chocolat  noir + 200 gr de pâte de praliné + ½ cc cardamome moulu (ou même plus si comme moi vous êtes complètement fana de cardamome).

- 60 gr de chocolat noir + 200 gr de pâte de praliné + 1 cuillère à soupe de yuzu confit émincé (ou un autre agrume)

- 60 gr de chocolat noir + 190 gr de pâte de praliné + 10 gr de beurre de cacahuète avec morceaux

x

Etape 1 : la base praliné

Faites griller les noisettes  à sec puis hachez les pour la  version praliné noisettes.

Tempérez les 60 gr de chocolat noir en le faisant fondre au bain marie jusqu’à 30 °C. Versez sur le praliné. Mélangez bien. Ajoutez le parfum que vous souhaitez, noisettes, cardamome, beurre de cacahuète, yuzu confit… et mélangez.

Etape 2 : tempérage du chocolat pour l’enrobage

Faites fondre le chocolat de couverture à 40-45°. Laissez le refroidir à 34-35° (valable pour le chocolat noir, pour le lait ou le blanc se sera 33-34°) et ajoutez le beurre de cacao Mycryo.

A 31-32° (29-30° pour lait et blanc) le chocolat est prêt à être utilisé pour enrober le carré de praliné ou pour couler dans les empreintes.

Veillez à maintenir cette température pendant toute la manipulation, l’idéal est de mettre votre récipient contenant le chocolat sur un saladier d’eau tiède.

Etape 3 : l’assemblage

Si vous choisissez de faire des rochers : coulez le praliné dans un cadre rectangulaire, faites prendre au froid. Découpez ensuite des carrés au couteau, puis plongez les à l’aide d’une fourchette à chocolat dans le chocolat tempéré. Déposez sur une grille pour que les rochers s’égouttent. Si la pièce est trop chaude, les mettre au froid le temps que le chocolat prenne bien autour du bonbon de praliné.

Si vous préférez moulez vos chocolats : versez de la couverture chocolat noir dans votre moule à chocolats, retournez le au-dessus d’un saladier et tapotez le pour que les empreintes ne soient couvertes que d’une fine couche de chocolat. Laissez prendre au froid. Quand la couche a durci, déposez à l’aide d’une cuillère du praliné parfumé, en remplissant les empreintes presque jusqu’en haut. Remettez le moule au froid quelques instants. Puis coulez une couche de chocolat noir sur le dessus, raclez avec une spatule à pâtisserie pour enlever l’excédent et s’assurer que toutes les alvéoles sont correctement remplies et qu’il n’y a pas de trous d’air. Redéposez au froid une dernière fois, puis démoulez.

Et voilà maintenant vous n’avez plus qu’à les dévorez :)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...